L'année 2023 a été marquée en France par les manifestations contre la réforme des retraites. De janvier à juin, elles ont rythmé la vie politique des français et des françaises.
Très rapidement, les jeunes se sont joints à ces manifestations, les ont animées.


Les manifestations contre la réforme des retraites ont aussi prolongé un durcissement dans la répression des manifestations, dans la lignée du mouvement des Gilets Jaunes. En conséquence, les relations entre la population et les forces de l'ordre se sont tendues.

Pour de nombreux jeunes, de part et d'autre, ces manifestations ont été leurs premières. Ils y ont découvert les chants et les danses, mais aussi les rapports brutaux d'une répression armée et d'une contestation violente — les charges, le feu, les lacrymos. La surveillance et la crainte, alors beaucoup d'entre eux se cachaient le visage. Le dégoût de ne rien voir aboutir, d'hurler au vide.

Prises lors des manifestations, ces photographies restituent leur visage, et seulement celui-ci. Pour se souvenir d'eux avant tout le reste ; savoir qu'ils nous regardent encore.
Un visage à découvert comme symbole du droit à manifester.
Back to Top